25 janvier 2006

Over There, le rêve irakien...

overthere
mptv11

mptv1

Une fiction qui débute par une scène de sexe endiablée dans une cuisine ne peut être totalement mauvaise ! Cette scène d’exposition un peu épicée est celle d’Over There, le nouveau missile de croisière de Fx, la chaîne à qui l’on doit déjà le mythique The Shield ! on l’avoue tout de suite, on n’a vu que le pilote de cette nouvelle série bientôt diffusée en France sur Canal Plus. Mais le pilote est plus que prometteur.

La série produite par ce bon vieux Steven Bochco ( NYPD Blue, Hill street blues…) est la première série guerrière contemporaine. Elle s’attaque au cœur de l’Amérique d’aujourd’hui : l’Irak.

En effet la mission impossible (?) que se sont fixé les scénaristes de la série est de décrire le quotidien des GI’s au pays de Saddam Hussein. La force de la série, en dehors de son réalisme qui renvoie une nouvelle fois la série française à ses chères études, est sa faculté a dépasser la simple vision premier degré. Over There est tout sauf un nouvel « Enfer du devoir ». A la manière de The West Wing le patriotisme inhérent à l’autre pays de la liberté est critiqué de manière subtile. Bien sûr, tous les codes du genre, initiations, baptême du feu, insultes en rafales… sont présents mais au fur et à mesure du pilote, au détour d’un dialogue ou d’une image, le doute s’insinue dans l’œil du spectateur averti. Derrière ces « jarrheads » se cachent de vrais personnages et non des caricatures, des sous Rambo. Au cas où l’on aurait encore un doute la chute de l’épisode nous rassure sur l’horrible réalité de la guerre. Le générique de fin en forme d’hommage ironique à l’imagologie de la guerre du Vietnam finis de nous rassurer.

 

Il n’y aura malheureusement qu’une seule saison de cette série. Le public américain n’ayant semble t’il pas accrocher (1.3 millions de téléspectateurs seulement pour le dernier épisode)… Dur, dur de s’attaquer au sport préféré de l’Amérique.

 

Le pitch du pilote : Fraîchement débarquée en Irak une compagnie de jeunes GI’s découvre rapidement les joies du conflit. Leur première mission encercler une position irakienne où se trouve aussi une équipe de télévision arabe ce qui va vite devenir un obstacle plus important qu’un char…

Posté par vittoriogiovanni à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Over There, le rêve irakien...

Nouveau commentaire